Site Internet de l'Agence d'Urbanisme Catalane

Pyrénées-Cerdagne : Une journée de réflexion participative sur le PLUi valant SCoT, par le prisme du paysage et de l’environnement
Lecture de paysage à proximité de la route du Puigmal
Photo : Lecture de paysage à proximité de la route du Puigmal

S'attachant à l’implication des acteurs du territoire dans l’élaboration de son PLUi valant SCoT, la Communauté de communes Pyrénées Cerdagne bénéficie de l’appui de l’agence pour la conception et l’animation de grands rendez-vous de concertation.

Organisés depuis 2016, ces événements participatifs sont l’occasion d’aborder des thématiques spécifiques au contexte cerdan. Après deux ateliers sur « les mobilités transfrontalières » et « l’agriculture et la forêt », la troisième rencontre, le 25 octobre 2017, a été l’occasion d’aborder les thématiques croisées du « paysage et de l’environnement ». A visée participative, la journée a fédéré une trentaine d’acteurs dans la convivialité : élus, techniciens et partenaires de la Communauté de communes. Elle a permis de construire un langage et une vision commune des enjeux paysagers et environnementaux à intégrer dans le PLUi valant SCoT !

Une matinée à parcourir le territoire et percevoir de manière sensible ses enjeux

La matinée s’est déroulée sur le terrain. Riches de leur connaissance du territoire, les participants ont fait dialoguer leurs domaines d’expertise pour réaliser une lecture collective du paysage, sur trois sites sélectionnés. La réflexion et les débats sur le développement du territoire étaient ensuite conduits grâce à des scenario-photomontages fictifs, représentant une évolution possible du paysage:

- Sur le premier site, à proximité de la route du Puigmal, la lecture du grand paysage a amené à discuter des problématiques environnementales de l’altiplano, de la pérennité du bocage et de la gestion des canaux d’irrigation.

- En entrée de ville d’Estavar, la lecture du paysage rapproché a permis d’échanger sur les formes de l’urbanisation et de l’architecture cerdane, à l’aune des enjeux d’insertion paysagère, de maintien des continuités écologiques et de préservation de l’activité agricole.

- Depuis les hauteurs d’Estavar, sur le point de vue recensé par le PNR dans son travail d’identification et de valorisation des belvédères transfrontaliers, les échanges se sont orientés sur la portée identitaire et symbolique des paysages, en tant que « bien commun transfrontalier ».

Le paysage a ainsi été appréhendé comme une partie de territoire façonnée par l’homme et la nature, dans des interactions complexes. L’occasion de conclure sur la nécessité de prendre pleinement en compte la dimension paysagère dans la conception du PLUi valant SCoT !

Photo : Lecture de paysage en entrée de ville d’Estavar
Photo : Lecture de paysage en entrée de ville d’Estavar

Une après-midi de travail collaboratif sur « le paysage cerdan de demain »

L’après-midi, les participants ont été répartis en groupes pluridisciplinaires. L’objectif du travail était de planifier le développement de deux communes fictives caractéristiques de la Cerdagne. Tenant compte des enjeux discutés dans la matinée, chaque groupe a déterminé les « secteurs » et éléments à « préserver » sur ces communes fictives. Au terme de l’atelier, les groupes ont exposé en plénière leurs choix de développement urbain et leurs propositions d’intégration paysagère. Justifiant leurs scenarios, ils ont mis en évidence les atouts et faiblesses de leurs propositions en termes d’environnement, de paysage, d’attractivité et de fonctionnalité. Grâce à la richesse des travaux sont ressorties les lignes directrices pour orienter les choix à venir en matière d’aménagement.

Photo : Atelier de réflexion par groupe l’après-midi
Photo : Atelier de réflexion par groupe l’après-midi